Vaison la Romaine.

Dsc 26

Il est où le bonheur ?

Dsc 0004

 On écoute en ce moment, à la radio, à la télé, le dernier tube de Christophe Maé « Il est ou le Bonheur ? »

Je pense pouvoir lui répondre ; il est là le bonheur, il est là.

Il est avec nous lorsque que l’on se retrouve le matin pour prendre le petit déjeuner à Bollène.


Dsc 0012

Il est avec nous lorsque l’on prend la route en direction de Sainte Jalle, tout en traversant des villages de la Drôme provençale.

Il est là, lorsque que l’on s’arrête à Vaison la Romaine pour passer à table, lorsque nous sommes rejoints par Serge et Cathy.Dsc 0015

Il est là le bonheur, lorsque l’on prend cette photo de groupe devant la fontaine, et que Germain ne peut s’empêcher de rentrer dedans tout habillé.

Il est là lorsque l’on monte à Sederon (1068m), que l’on prend des courbes, même si les reposes pieds de Charles en garde encore les traces.

Il est là le bonheur, lorsque l’on s’arrête une dernière fois pour prendre un dernier verre afin de ce réhydrater et de se dire au revoir.Dsc 0020

Oui il est là le bonheur, il est avec l’ABC.*

Fabrice.

Déjeuner sur l’herbe.Dsc 0139

Michel nous avez préparé une petite balade (75 kms) ce dimanche autour d’Uzès puis un barbecue, chez lui à Vers pont du Gard.

Une fois de plus le départ était fixé à Remoulins à 8h30, c’est après avoir regroupé tout le monde et après avoir expliqué les règles de sécurités et de jalonnage que nous avons pris la route direction Uzès.Dsc 0114

Arrivés sur place notre guide touristique du jour : Michel, nous a donc expliqué le rôle de cet aqueduc, qui conduisait l’eau d’Uzès à Nîmes. Vu la précision apportée par celui-ci, et ne connaissant pas l’âge de Michel, je le soupçonne avoir vécu au temps des Romains !!!

C’est donc comme des Légionnaires Romains que l’on reprit la route direction Vers Pont du Gard, là où notre Centurion a établi son campement.

Quelle hospitalité !!!

C’est le ventre bien rempli que nous avons dû repartir car le temps était de plus en plus menaçant.

Avé César ! Avé Michel !!!

Dsc 0132

  Fabrice.

Week end en Lozère.

Dsc 0025Dsc 0054Dsc 0029

La Lozère est le pays des extrêmes. Département le moins peuplé de France, il est, par contre, celui qui possède l’altitude moyenne la plus élevée, l’air le plus riche en ozone, des paysages d’une grande beauté, un relief tourmenté et mille et une petites rivières riches en truites et des pâtures à perte de vue. C’est donc pour toutes ces raisons que Serge et Cathy nous ont organisés ce week end au pays de l’Aubrac.

Le rendez-vous était fixé à 8h à Remoulins, 11 motos, 20 membres étaient présents afin d’aller à la rencontre de la Bête du Gévaudan. Après avoir fait les pleins nous avons donc pris la route direction Anduze, pose Café, et direction les Gorges du Tarn afin de rejoindre Saint chely du Tarn ou la pose déjeuner ce faisait attendre après avoir traversé une partie des Cévennes. C’est vers 14h que l’ont repris la route pour nous rendre au Point Sublime, et la… quel spectacle !!! un site magnifique à voir absolument, un panorama super pour faire de belles photos, c’est à ce moment-là que l’on comprend pourquoi la Lozère est appelée le poumon de la France.Dsc 0078

C’est les yeux tous pleins d’émotions que nous quittons ce lieu pour rejoindre Nasbinals, sur la route, quelques gouttes de pluies, quelques gravillons et des dizaines de vaches… nous arrivons à l’auberge vers 18h, au menu l’Aligot saucisse.

C’est le lendemain matin, après avoir pris le petit déjeuner et sous un super soleil que nous sommes remontés sur nos motos pour prendre la direction du Bleymard. C’est au sommet d’un col que nous avons fait une pose devant une retenue d’eau Noir ??

Au Bleymard le restaurant nous avait préparé un faux filet de l’Aubrac, la digestion fût dure avant de gravir le mont Lozère et de redescendre direction Uzès.

Un dernier verre, des au-revoir, mais surtout pas des adieux.

A bientôt les amis...

Fabrice.Dsc 0108

Dsc 0039

Déjeuné les pieds dans l’eau à Bessèges.

Dsc 8

C’est Serge et Cathy qui étaient à l’initiative de cet sortie.

Petit déjeuné à Marguerittes avant le départ direction le pont Saint Nicolas, Uzès, Saint-Ambroix et la Guinguette à Bessèges.  Plus de 20 membres étaient présents, nos Road Captain du jour nous ont guidaient au fil de l’eau pour un itinéraire bien plus vallonné et verdoyant que l’on aurait pu l’imaginés.Dsc 0014

37°, Trop mangé, Baignade et éclats de rires ; voilà ce qui résume le mieux la sortie de ce Dsc 7jour.

Merci à Serge et à Cathy et félicitation à elle pour sa moto.Fb img 1468168926829

Fabrice.

Réunion du bureau.

Dsc 0036

Le bureau s’est réuni ce Mardi 28 Juin à la concession avec la présence de Xavier Charles et de Stéphane Sahakian, directeur H.O.G France.Dsc 0035Dsc 0034

Après plus de deux heures de discussions et d’échanges, c’est à la surprise générale que nous avons fait connaissance d’Omar Sy, acteur et humoriste français. Celui-ci était venu pour commander une nouvelle Harley.

Fabrice.

Dsc 38

Chevauchée sauvage.

Dsc 0032

Pas de col, pas de virages serrés, mais des paysages à tomber de la selle, des villes de caractère et surtout une ambiance générale, une atmosphère comme hors du temps, hors du monde, dépaysante au possible. Quand le ciel et la mer se confonde, le bonheur est au bout de la route.Dsc 18

C’est à Beaucaire que le point de départ fut donné par jean pierre notre Gardian du jour juste avant Dsc 0022une remise en mémoire sur les règles de sécurités et du jalonnage.

29 cavaliers étaient présents pour cet chevauchée sauvage le long du littoral, dont Thomas et son épouse.

C’est après plus de 3 heures de selle, sous un soleil de plomb que nous sommes arrivés à Marseillan afin de reposer nos montures, et par la même occasion de passer à table.

Huitres, moules, bulots, crevettes, etc., etc.  C’est à la ferme marine que tous ces fruits de mer nous Dsc 0024ont était servie. Que du bonheur !

C’est donc après avoir engloutie tous ces merveilles de la mer, que certains d’entre nous devait regagner leur manade, tandis que d’autre décidèrent de galoper le long des étangs avant un retour obligé.

Fabrice.Dsc 0027

Speed Dating.

Dsc 0006

Afin de rencontrer tous les nouveaux propriétaires d’Harley Davidson (neuve ou d’occasion), l’ABC a sorti le grand jeu.

Beaucoup de membres étaient présent afin de mettre en place un barnum, table, chaises, drapeaux, banderoles et musiques.Dsc 0009Dsc 0003

C’est en fin de matinée que plus d’une quarantaine de nouveaux passionnés sont venus à notre rencontre. Nous leurs avons offert un verre et Charles Xavier le repas.

Nous avons fait de belles rencontres et admis de nouveaux membres.

Expérience à renouveler !Dsc 0016

Fabrice.

Un Abc aveyron groupe 2

Un super WE dans l’Aveyron : 10-11-et 12 Juin 2016

58ff90ec 00fc 4a38 80c6 1aee0ae0520a resized 82285

 

Tout le monde se retrouve à la concession où nous intégrons avec grand plaisir 3 couples qui vont donc agrandir notre famille.

Top départ, nous sommes 20 et 15 motos ; ça y est les filles, notre nombre de pilote femme augmente et certaines sont en train de passer le permis ou d’acheter leur moto… !Img 8936

Après Quelques hésitations sur le choix du Road Capitain, direction l’Aveyron. Si toutes les routes mènent à Rome, elles nous mèneront bien à Saint Cyprien ! Temps correct, allure agréable, nous suivons notre nouveau Road Capitain ,Simon, qui n’hésite pas à nous faire traverser quelques villes… sourire ; ça roule, ça roule, il est déjà 13h et nos ventres gargouillent mais les gorges du Tarn sont magnifiques. Elles ont été creusées par le Tarn entre Causse Méjean et Causse de Sauveterre.

Très bonne initiative : nous faisons notre pique-nique à Saint Enimie au bord de l’eau. Certaines y tremperont leurs pieds regrettant de ne pouvoir en tremper davantage car le soleil brille de tous ses feux.

Sainte Enimie : nous sommes dans la Lozère, le village est situé sur le flanc des Causses de Sauveterre.

La légende d’Enimie : au haut moyen âge, la princesse est atteinte de la lèpre.(Enimie est la fille de Clotaire II, sœur de Dagobert 1er, VIIème siècle). Enimie aurait guéri de la lèpre grâce aux eaux de la source de la Burle. Nommée abbesse, elle aurait fondé le monastère.Img 8318

Dernière étape, le temps s’assombrit et après un dernier plein de carburant… plus que 20 Km, Il nous faut revêtir nos habits de pluie. Et oui il fallait les utiliser mais ce sera la seule fois du WE.

Nous voici dans l’Aveyron au centre d’un triangle formé par les villes de Toulouse, Clermont-Ferrand et Montpellier et dans l’un des plus grands départements de France : Aveyron 8737 Km2, Vaucluse 3567 Km2.

Nous sommes reçus chaleureusement par  Alain et Anne propriétaire du gîte à Saint Cyprien. Soirée aligot oblige dans une grande salle joliment ornée. Très bons moments. RV demain. Alain doit nous faire visiter la région. (Les motards devaient être fatigués car à 23h le silence régnait sur la propriété)

5252

Samedi… départ à la découverte de la région mais il faudra s’accrocher pour suivre Alain sur sa 1800 intruder dans ces petites routes sinueuses. La balade est magique, nous traversons des sous-bois de cèdres ornés à leurs orées par des massifs de genêts. Ils semblent être l’œuvre d’un paysagiste talentueux.  Senteurs de l’humus se mêlent aux senteurs des fleurs et là, on réalise pourquoi on se sent libre sur nos motos. La glisse régulière des virages envahit de ses parfums de forêt nous enivrent. C’est beau, c’est bon.

Arrêt à Conques : ancienne commune Française située dans l’Aveyron, c’est une étape majeure sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle. C’est l’un des plus beaux villages de France situé au confluent du Dourdou et de l’Ouche. Il se loge dans un véritable relief en creux. Pentes escarpées, affleurement de rochers et taches sombres des châtaigneraies engendrent un paysage à la fois austère et grandiose. Ici le schiste règne en maître, non seulement pierre à bâtir mais aussi le pavé des rues et les lauzes des toits. Il cède la place aux grés roses pour les encadrements des portes et des fenêtres. Ces teintes gris ocres aux nuances rosées sont en parfaite harmonie avec l’environnement.

Cette ville abrite le plus fameux trésor du moyen âge qui soit parvenu jusqu'à nous, les reliques de Sainte-Foy qui avait subi le martyre à l’âge de 12 ans en l’an 303 !

L’église abbatiale de Sainte-Foy a été restaurée. L’intérieur est décoré par un artiste contemporain Pierre Soulage. Vitraux en dégradé du noir au blanc. (Avis personnel : de loin j’ai cru que toutes les ouvertures «étaient munies de volets roulant !!!!....je n’ai pas l’âme d’un artiste…)

Notre périple continue à travers les vignobles du FEL en terrasses et banquettes où les vues sont imprenables. Nous sommes sur le plateau de l’Aubrac, il fait très froid entre 8 ET 10°C. Ce plateau est d’une beauté émouvante où la nature semble intacte mais l’hiver lorsque la neige tombe il doit ressembler à la steppe sibérienne.

On ne peut manquer de noter Laguiole « capitale » de l’Aubrac, témoin de son fort attachement aux traditions (couteaux, fromages).

Arrivée à Nasbinals Alain nous amène dans un restaurant connu où bien sûr le repas sera aussi riche que l’aligot la veille, en plus quantité à volonté !!!

Nous repartons difficilement mais sur nos motos l’air nous ravigote.

Traversée d’Estaing située à 36Km de Rodez, célèbre pour son château édifié par le comte d’Estaing au XVIème siècle, racheté par Giscard (ou plutôt par les contribuables) pour le nom de la ville mais qui n’a rien à voir avec la noblesse du comte.

Nous finirons notre journée par le passage à Muret le Château, lequel château a été racheté et rénové par Alain devenu ainsi châtelain de Muret.

La journée a été bien remplie, le temps a été favorable, après un bon repas au gîte l’extinction des feux ne tardera pas.

5270

Dimanche ; Départ pour le retour 8h30. Le film se déroule à l’envers, les paysages de l’Aveyron doucement laissent place à ceux du Vaucluse, les températures des hauts plateaux laissent place à celles de nos régions ; nous profitons d’un arrêt carburant pour quitter pulls et polaires.

 

Un dernier arrêt à Remoulins, nos routes divergent, nous rentrons heureux la tête remplie de souvenirs et le cœur d’une ambiance chaleureuse.

Img 8765

A très bientôt pour vous retrouver.

 

LILIANE

   NEWS.   NEWS.   NEWS.   NEWS.   NEWS.

   Le drapeau de l'ABC flotte en Espagne...Dsc 0017Dsc 0007Dsc 0047Dsc 0058

L’appel de la route.

Aramon le 05 juin 2016.Img 3223Sortie aramon 35Sortie aramon 1

 

L’ABC c’est rendu à Aramon ce dimanche afin de rendre visite aux Pin-up, présentent lors du départ des 999, comme nous l’avions fait pour les Smokes and irons.

Après présentation des « nouveaux » c’est sous un soleil de plomb, que le groupe ( + de 20 motos) c’est dirigé vers Aramon, mais c’est après quelques instants passés sur place que l’appel de la route c’est fait sentir. Quoi de plus confortable que sa selle ? Quoi de plus merveilleux que de se tenir au guidon de sa machine ? Quoi de plus rafraichissant que de rouler sur les routes sinueuses et bordées de jeunets en fleurs ? C’est donc pour ces raisons que l’ABC a pris la route direction l’abbaye de Frigolet, les gorges de la Nesque et le Ventoux ainsi qu'une pause déjeuner au Planète Rock du Pontet.

C’est donc après ces images pleins la tête que l’heure des « aux revoir » retentis, jusqu’à la prochaine virée encore plus nombreux.

Merci à Bruno, dorothée et Giloux pour les photos.Sortie aramon 40Sortie aramon 33

Fabrice.

Dsc 0095

Orphan’s days

« Il n’y a pas de lien plus fort que la fraternité »

 

C’est en 2013 que des sapeurs- pompiers du groupement Nord et des marins-pompiers ont eu l’idée de créer une association en liant leur passion de la moto à la solidarité chère à leur métier.

Aider, soutenir des personnes ou une cause comme les orphelins des pompiers quoi de plus gratifiant… c’est rapidement qu’une tournée avec la Croix Rouge voit le jour pour donner la soupe aux plus démunis, des baptêmes en moto au profit de la sclérose en plaque et bien sur les « Orphan’s days » au profit des orphelins des pompiers.

C’est pour toutes ces raisons que l’ABC se devait de participer à ce rassemblement aux côtés du Grenoble Alpes chapter venu nous rendre visite plus tôt à la concession.

De plus, n’oublions pas l’aide que les Smokes and iron nous ont apportés lors du défi des 999.

Dsc 0081Dsc 0111Dsc 0112Dsc 0072

Noves1

Dsc 0033

Eurofestival Grimaud.

 

                   La mer est calme, le ciel tout autant. Au loin, Saint-Tropez se réveille.

  Ici on ne connait pas la fatigue. On est là pour faire la fête, pour s’amuser ensemble.

  Le temps d’un weekend end, le golfe de Saint Tropez s’est couvert de noir et orange, afin d’accueillir la grand-messe   européenne de Milwaukee. Pour ces trois jours de ride, de musique et de liberté, L Avignon bridge chapter avait donc fait le déplacement afin de fêter dignement les 10 ans de ce rassemblement, au côté de nos amis de l’Estérel et de perpignan.Dsc 0031Dsc 0037

Fabrice.

INTERCHAPTER DU SUD EST  9 ET 10 AVRIL 2016

 

12970893 819508294859804 5737716017367092562 o  

                      

 

 

         Comme décidé depuis quelques années, les interchapters ont lieu tous les 2 ans. Cette année nous avons été reçus par le Rhône Valley Chapter France qui accueillait 7 autres Chapters :

  • Avignon Bridge Chapter13012839 944543672329414 5622152947575682013 n

  • Estérel Côte d’Azur Chapter

  • Iles d’Or Carqueiranne Chapter

  • Languedoc Chapter

  • Marseille Chapter

  • Perpignan 66 Chapter

  • West Provence Chapter

22 membres du Chapter d’Avignon étaient présents ce qui représente 49% de notre effectif donc très bonne participation.

Le RV était fixé vers 14h à la concession de Valence. Charles en a profité pour réaliser une très belle balade avant d’atteindre notre destination.

Une douzaine de personnes prenait le départ de la concession d’Avignon vers 10h après un petit déjeuner convivial, puis nous rejoignons les « nordistes » à la Palud et la balade démarre sous un climat venté mais ensoleillé.

12977275 819506998193267 4337123139883740293 oDirection Saint Génies de Comolas, Caderousse, Saint Etienne des Sorts, Lapalud , les Granges Gontardes, Allan, Espeluche…….Montelier et Saint Marcel Lès Valence. Passage dans le Gard, le Vaucluse, la Drôme Provençale aux travers de paysages magnifiquement pittoresques.

Concession de Valence : beaucoup de monde, un accueil chaleureux et animé par Jean Pierre DESCOMBES…. Vous vous souvenez (pour les plus âgés) des jeux de 20h à la télé !!!!!!

Vers 16h départ en convoi en direction du camping « Les Bois Du Chatelas» à Bourdeaux. 290 personnes sur leurs 200 montures scintillantes se mettant en route avec un encadrement organisé : porte-drapeaux en tête suivis des Ladies of Harley et des différents Chapters par groupe.

Une randonnée de 70 Km dans un ordre parfait.

Une masse impressionnante de Harley se diffuse assez rapidement dans le camping et chacun peut prendre possession de son bungalow.

19h – Open bar – et la fête commence…

12973201 819507894859844 8860670203610404798 oNous retrouvons, bien sûr, Marie et Jean René, observateurs, photographes et rédacteurs de talent. Comment ne pas apprécier l’humour et l’art d’écrire de Jean René et l’art des photos, le dynamisme et la bonne humeur de Marie. Tous deux transmettent leur gentillesse, leurs émotions touchantes sur leur site (). Merci à tous les deux de toujours être là.

La soirée se poursuivit par le classique discours de chaque «  director » avec remise des cadeaux12983371 819507754859858 3149280651456568990 o 13002495 819507858193181 8263844926207173636 o repas, musique, chanteurs (même le sosie de Johnny Halliday était là…le ventre en plus et attention les oreilles).

La surprise vers 23h, un beau feu d’artifice et musique, dance, retrouvailles autour d’un verre (ou de plusieurs). D’ailleurs dimanche matin, le réveil fut difficile pour certains et pas tous participèrent à la super balade organisée par nos hôtes.

Il est déjà 12h, le repas autour d’un buffet s’effectue un peu dans la confusion. Le nombre de participants semble dépasser l’organisation du camping !

C’est l’heure du retour. Aujourd’hui le temps est superbe et Fabrice nous ramène vers Avignon par de superbes routes.Bourdeaux, Dieulefit où a lieu la pause-café, Espeluche et retour vers la N7. Il n’était pas question de prendre l’autoroute.

Le groupe se sépare au cours du trajet en fonction de la destination de chacun sans jamais oublier les petits coups de klaxon ou les sirènes pour se dire au revoir.

 

 

                                                                                                         LILIANE

ESCALE À SETE

Sete26032016 14

Il y a 350 ans était lancé le chantier du port de Sète, sous l'impulsion de Louis XIV. Pour cet anniversaire historique, l'ABC se devait de faire escale à Sète.

Le départ pour cet sortie avait été fixé à la concession à 9h30, pour rejoindre ensuite d'autres membres d'équipage à Marguerittes.

De la nous avons navigués en direction de Sète.

Peu de matelot était présent .....Sete26032016 35, mais peu importe le soleil lui était bien là!!!

Arrivé à Sète nous sommes passés à table rejoints par  deux autres matelots égarés !!!!!

C'est donc ensuite que nous avons profité du port de Sète et de ces trois siècles et demi de traditions maritimes.

Cet évènement accueil 120 navires ( des 2,3 & 4 mats,goélettes, voiles latines), 250 bénévoles pour l’encadrement de cette manifestation, 10 nations représentées.

C'est donc après avoir pagayé sur plusieurs "kilomètres" que nous avons rejoints nos embarcations afin de retrouver nos lieux d'ancrage.

Fabrice

Abc hd66

New hog logo color

En ce début d’année 2016

 

Galette des rois le 9 janvier 2016

         L’année commença par un après-midi festif à la concession où les membres du Chapter devaient officiellement rencontrer notre nouveau concessionnaire Xavier.

         Ce dernier nous avait demandé d’organiser la galette des rois afin de l’offrir à tous ces clients invités et de passage. L’après-midi fut très animé, beaucoup de monde, un contact très sympathique.

         La soirée se termina par un apéro entre membres du Chapter et Xavier qui se présenta à nous.

         Très bon contact.

 

         Sortie du dimanche 10 janvier 2016

         Première sortie de l’année 2016. La météo annonçait un  temps correct, en tous les cas pas de pluie. Aussi nombreux seront au RV. Partis dans le brouillard qui devait se dissiper, nous nous retrouvons au relai d’Avignon où la journée commence par un bon café noir. Règles de sécurité et jalonnage rappelés, notre convoi luxueux de Harley scintillantes… décolle ou plutôt roule… de façon organisé.

         Direction Gordes, village situé dans le parc naturel régional du Lubéron. C’est l’un des plus beaux villages de France avec ses ruelles caladées qui s’insinuent entre les maisons hautes bâties à même le roc, agrippées contre ses flancs. « Les calades » est un mot provençal pour désigner des ruelles pavées de pierres posées sur le champ qui sont l’une des curiosités du village. Ce village dévoile des maisons enracinées sur les pentes escarpées de la montagne, toutes faites de cette pierre blonde qui en font sa splendeur.

         Après avoir contourné ce village, direction Saint Saturnin les Apt situé à 9Km au nord d’Apt. C’est un gros « village » du Lubéron adossé à un rocher sur lequel deux moulins à vent du XVIIème siècle et les vestiges d’un château médiéval montent la garde.

         Direction Bonnieux où l’on aperçoit de très loin le clocher de l’église qui culmine à 425m. Ses maisons coiffées de terre cuite s’étalent sur la colline dans une belle harmonie de formes et de couleurs et font aussi de ce village l’un des plus beaux du Lubéron.

         Nous continuons notre route vers Lourmarin, traversant vignes, oliviers et amandiers, puis Lauris et direction Istres. Le temps s’assombrit, le ciel est très bas, échapperons nous à la l’orage ? Encore quelques kilomètres et le soleil réapparait.

         Nous abordons la Corniche de Suffren près d’Istres qui nous offre une magnifique vue de l’étang de Berre et des collines avoisinantes. On ne peut que s’émerveiller à la vue de l’eau frôlant et caressant nos rivages. Surprenant ! Un certain nombre de nos bikers, qui pourtant sillonnent la région de long en large et de bas en haut ne connaissaient pas cette route !

CORNICHE DE SUFFREN : Environ 11km sur l’étang de Berre, une côte plutôt rocheuse et bordée  de pinèdes où l’on peut apercevoir quelques plages naturelles dans les anses protégées. Cette corniche est une voie de liaison entre la route de Saint Chamas et la route de Martigues.

Connaissez-vous le bateau de Suffren ? On ne l’a pas vu. C’est l’histoire d’un vaisseau de pierre sculpté dans la roche au quartier des Heures Claires.

Beaucoup de gens l’ignorent car la passerelle métallique qui donnait accès au bateau depuis la maison de vacances est interdite pour des raisons de sécurité et via le port le passage est entouré d’une clôture métallique pour les mêmes raisons : les falaises s’écroulent. Il s’appelait « le Héros », il fut érigé par Roch de Régis dans la falaise Saint Pierre (aujourd’hui les Heures Claires) vers 1785 en hommage à son parent le fameux Bailly de Suffren qui s’illustra en mer. Ce rocher long de 23m, large de 5m et haut de 6,5m est aujourd’hui trop dégradé et dépourvu d’accès pour reconnaître dans la gravure de François Denis la version idyllique que ce dernier en donna.

Un soleil voilé devait nous accompagné sur cette petite route sinueuse, remplie de paysages pittoresques jusqu’à la pause restauration (car nos estomacs commencent à faire plus de bruit que les  vtwins de nos motos) situé dans un petit port au bord de l’étang : « l’abri côtier » tenu par un biker, l’accueil fut chaleureux et le repas sympa.

Il ne faut pas se laisser aller à la lassitude de la digestion, mais ré enfourcher nos bécanes joliment rangées en épi devant le resto pour reprendre le chemin du retour. Photos de groupe, oblige, et c’est parti !

Retour direction Saint -Rémy de Provence via Maussane avec un dernier arrêt au Mas de la Pyramide chez Lolo.

Ce mas dit de la Pyramide est situé dans l’ancien site d’extraction de carrière romaine, au centre de laquelle demeure encore visible sa « pyramide », partie de la roche de 20m de hauteur restée non exploitée ou épargnée par les carriers pour témoigner de l’épaisseur de la pierre extraite. Le site témoigne du travail de la taille et de l’exploitation des ressources minérales du sol saint-rémois.

Les carrières sont à ciel ouvert jusqu’au XVIIème siècle puis souterraines grâce aux progrès techniques qui autorisent l’extraction à partir de galeries. Voilà en gros l’histoire racontée par Lolo (90 ans) qui a vécu sa plus jeune enfance dans ce lieu en autarcie, dans ce mas qui est, une habitation en partie troglodyte, qui s’est progressivement construite en gagnant sur le sous –sol des surfaces devenues aujourd’hui lieu de vie.

La visite de sa maison est assez extraordinaire : traces du passé où dans les murs, vestiges de crochets, de chaines servant à attacher des prisonniers ou des esclaves, photos de ses ancêtres, cheminées gigantesques, meubles d’époque…tout est d’époque, même lui.

Aujourd’hui, Lolo a fait de ce mas un  lieu de restauration atypique connu du monde entier !!! A voir si vous n’étiez pas avec nous.

La journée se termine et ce mas sera le lieu de séparation où chacun va reprendre sa route après de grands « au revoir » sonores de nos bécanes.

                                               A la prochaine.

 

Samedi 6 février : « crêpes party » à la concession

   Vu la période de l’année et sollicité par Xavier, nous ne pouvions rater  l’après-midi « crêpes party » à la concession, comme nous avions l’habitude de le faire chaque année<.

Je remercie toutes les laidies ayant participé à la confection des crêpes et celles s’étant  dévouées pour les servir. En effet un après-midi très animé, beaucoup de visiteurs à la concession, peut être attirés non seulement par les motos mais par les crêpes !!! Nous avons servi environ 300 crêpes !!!

Très bonne ambiance, très bon après- midi.

                                                                 Liliane

Date de dernière mise à jour : 16/09/2016

Avignon Bridge Chapter

Concession Harley Davidson Avignon

RN100 - Rond point de la Bégude

30650 Rochefort du Gard

Flyer abc