DU 8 AU 11 MAI

 

8eme EURO FESTIVAL : GRIMAUD/GOLFE DE SAINT TROPEZ

 

 

Cette année HD organisait son huitième Euro Festival et cependant pour certains de nos bleus... c’était le premier.

Le soleil baignait la région et les peupliers précoces nous épargnaient de leur neige veloutée et allergique. Plus de 15000 bécanes ont sillonné la région.

Sur le site des Prairies de la Mer c’est toujours la grande fête occupée par les Bikers, Dieux du site. La musique est partout, les pétarades éclatent de partout, le tohubohu vient de partout, les nombreux stands fleurissent entre des milliers de bécanes qui se garent n’importe où ! Les odeurs de friture, de merguez, de pizzas envoutent celui de l’air marin, les restos, les buvettes grouillent d’une foule de motards affamés et les boutiques étalent leurs milliers de marchandises où tout est sensé être une affaire...

Bruits, sons, musiques, couleurs, odeurs rires...C’est Grimaud, une ambiance chaleureuse et conviviale entre bikers.

On ne peut aller à Grimaud sans faire un petit détour par Saint Tropez, capitale touristique internationale, devenue un mythe «  Saint Trop » depuis les années 1950 quand le monde artistique et intellectuel parisien, envouté par le charme du petit port descendait l’été. Le mythe s’y est accentué dans les années 1960 avec l’arrivée de Brigitte Bardot qui s’y installe.

Enfin, si l’on peut, si une place se libère dans cette foule grouillante, pourquoi ne pas aller prendre un café au Sénéquier !

Sous un soleil flamboyant et des températures estivales nos myriades de motos renvoient leurs éclats à cet astre brulant et occupent chaque centimètre carré du port noyant même les yachts...

Arrivés trop tard, nous n’avons pu assister au célèbre bike show de Grimaud village pour admirer l’art et la technique de ces artistes.

Vendredi soir 13000 spectateurs, autant empilés que les grains de sable sur la plage ont pu assister au spectacle de Bonnie la Diva et de Louis Bertignac...mais la sono laissait à désirer.

Grimaud ne serait pas Grimaud sans sa parade fantastique. Une grande chenille de 2000 motos défile acclamée par le public. La traversée de Saint Trop devient légendaire mais reste toujours inoubliable. Les bikers s’amusent, fiers sur leur bécane, les moteurs pétaradent, les sirènes retentissent, la foule est en délire et les mitraille de photos... C’est la magie HARLEY. Traversée de Saint Trop, remontée sur Cogolin entre vignes et oliviers, drapeaux au vent, la chenille rejoint Grimaud puis les Prairies de la Mer encadrée par la police et la sécurité civile.

Un moment de pur bonheur à partager.

 

Nous avons passé de très bons moments à Grimaud, ainsi chacun pourra les graver dans sa mémoire.

 

                                                                                                                                                                                                        Liliane

 

 

QU’EN PENSENT LES BLEUS ?

 

Un néophyte part à Grimaud en chevauchant l’arrière d’une électra glide ultra limited, découvre de nouveaux amis fantastiques et un monde irréel qu’on ne peut imaginer si on ne l’a pas vécu une fois dans sa vie. De voir des milliers d’Harley Davidson c’est comment vous dire GRANDIOSE et je ne dirai qu’une chose « vivement l’année prochaine pour y retourner cette fois sur mon futur sporster 1200 et avec vous bien sûr !

 

                                                                                                                                                                                                        Virginie

 

 

Voici en quelques mots un résumé de ma participation pour la première fois à l'EUROFESTIVAL 2014 avec l'ABC.

Après une arrivée vers 10h30 à GRIMAUD, c'est tout fortuitement que j'ai retrouvé notre Director, CHARLES, et son épouse LILIANE. Ces deux piliers de l'ABC étaient stationnés le long d'une rue au pied de leur hôtel et se préparaient à partir pour SAINT-TROPEZ. Les autres membres du Chapter étant soit dispersés sur les lieux, soit sur le point d'arriver, Charles a donc fixé un rendez-vous initial vers 12h30 au niveau du rond point situé à l'entrée du camping de l'EUROFESTIVAL.

J'ai mis ces deux heures à profit pour visiter l'ensemble du site. Le rond point devant le camping mérite à lui seul le qualificatif de spectacle en raison du passage incessant des "big twins", tous différents les uns des autres.

Après la visite du site nous nous sommes retrouvés sur le lieu de rendez-vous fixé par Charles en vue du déjeuner. C'est dans un climat fort convivial et chaleureux, attablés à la terrasse d'un restaurant de Ste Maxime, que nous avons tous fait connaissance les uns avec les autres. Le soleil était radieux et le rosé bien frais. L'excellente ambiance a failli nous faire manquer la parade de l'après midi tant les heures ont passé vite. Il est dommage que nous n'ayons été que trois membres de l'ABC, Charles, Liliane et moi, a participer au défilé. Arrivés "à la bourre" sur le lieu de la mise en place initiale, nous nous sommes retrouvés au niveau du dernier tiers des participants. Charles ayant usé en vain de tout son pouvoir de persuasion auprès des organisateurs pour nous placer plus en avant dans la colonne, ces derniers sont restés sourds à ses arguments. Après une attente d'environ une demi heure, en haut d'une côte, derrière des bikers italiens plus bruyants que leurs motos, la parade a enfin démarré. C'est alors un véritable serpent de HARLEY qui s'est étalé sur plusieurs kilomètres. L'allure lente ponctuée de fréquents arrêts a permis à chacun d'admirer toutes les splendeurs du pays varois.

Le couronnement de la parade a été la traversée de SAINT-TROPEZ dont les rues étaient bondées de spectateurs, applaudissant a chaque montée en régime des V/TWIN. La densité de fumée dans les rues étroites de la ville ne semblait nullement les importuner. SAINT-TROPEZ ne vivait alors qu'à l'heure HARLEY DAVIDSON.

La sortie de la ville a quasiment marqué la dislocation du défilé. Charles, Liliane et moi avons alors décidé de ne retourner à GRIMAUD afin de ne pas être retardés par le flux continuel des motos.

Sur le chemin du retour nous avons eu le sentiment de ne pas avoir quitté l'EUROFESTIVAL en raison du nombre important de bikers rencontrés sur la route, dans les deux sens de circulation.

 

Ma participation à l'EUROFESTIVAL 2014 constituait une sortie inédite pour moi. Des contraintes professionnelles m'avaient empèché de participer aux précédentes éditions. J'attends avec  impatience l'édition 2015 marquée par une participation massive de notre Chapter.

                                                                                                                                                                                                                  Roger

Avignon Bridge Chapter

Concession Harley Davidson Avignon

RN100 - Rond point de la Bégude

30650 Rochefort du Gard