Le Thor - Une fête bénie des Dieux

7 octobre 2012 / Le Thor

Une fête bénie des Dieux

Pour la 4e fois consécutive,

la journée Américaine du Thor a été un franc succès. img-9444.jpg

Bénie du grand Manitou sûrement,

la journée américaine du Thor a bénéficié encore

d’une magnifique journée de début d’automne,

à moins que c’en fut une toute aussi clémente de fin d’été. img-9462.jpg

C’est à se demander d’ailleurs quels pas les organisateurs ont bien pu danser

pour que Shakouroun, le Dieu Pawnee du soleil leur soit aussi généreux,

et pour que Tonenili, l’Esprit Navajo de la pluie,

ne retienne au contraire son pot à eau. img-9470.jpg

Dans tous les cas, Chamans invoqués ou pas,

ce fut ce premier dimanche ensoleillé d’octobre la ruée vers Le Thor,

terre promise riche et abondante en mécanique américaine,

qu’elle fut à quatre ou deux roues. img-9511.jpg

Comme chaque année la manifestation reposait sur un partenariat

qui liait l’association des commerçants et artisans du Thor,

le Mustang Club de France et, bien sûr,

l’Avignon Bridge Chapter.img-9499.jpg Le programme, bien qu'ayant un peu évolué, conservait son braquet:

balade le matin, séparée en deux groupes autos et motos cette année,

avec petit déjeuner offert à la cave La Courtoise de Saint Didier, img-9507.jpg

puis à l’arrivée animations, avec expo de véhicules,

stands, concerts, bal country l'après-midi...

L’Avignon Bridge Chapter se chargeait cette année

d’escorter la balade des voitures américaines,

Mustang, Chevrolet, Chrysler et autres Cadillac,

sur les plus belles routes de la proche région. img-9540.jpg

Plus de 100 voitures constituaient le convoi cerné par les motards de l’ABC,

au nombre d’une vingtaine, qui veillaient à n'égarer personne.

Un jeu d'enfant, couronné d’ailleurs de succès,

grâce notamment à la multiple reconnaissance effectuée par le Director Charles

et quelques pensionnaires de l'ABC. img-9476-1.jpg

Mais aussi à l'ingénieux système de jalons avec court rattrapage des bikers,

et essaimage de ceux-ci, tels les cailloux blancs du Petit Poucet.

Une tactique que n'aurait du coup pas reniée un autre Charles,

Perrault celui-là, et qui, quoique poussée là bien au-delà des sept lieues,

laissait au bout du conte (!) tous les bikers droits dans leurs bottes. img-9559.jpg

Comme de coutume, à l’arrivée en ville, les Harley prenaient la porte Notre-Dame

et son beffroi à élégant campanile par surprise, pour vérifier que,

ne faisant pas peur à voir, ils ne jetaient pas la panique sur les boulevards

et ne poussaient personne à changer de trottoir. Bien au contraire. img-9588.jpg

La porte majestueuse franchie, les embrayages passaient un mauvais quart d’heure

à s’évertuer à fendre au pas une foule d’impatients digne

d’une montée des marches cannoises. img-9597.jpg Conjugués aux sirènes et échappements s’époumonant,

et sous les assauts des flashes, les chromes des autos

et motos renvoyaient alors un orage d’éclairs,

lequel assurait le show sons et lumières attendu. img-9601.jpg

Les Harley rendues aux béquilles,

on regagnait les longues tables dressées à notre intention,

où l’on s’alignait ensuite tels les gaulois de la fin des BD d'Asterix,

pour de chaleureuses ripailles où les assiettes américaines

remplaçaient toutefois le sanglier et les parasols le grand chêne. img-9633.jpg

La promenade digestive nous ramenait enfin aux boutiques,

stands et scènes musicales, avec toujours cette impression

que la foule n’avait pas de mal à nous adopter, img-9674.jpg

qu’elle ne s’écartait que pour mieux

photographier le groupe, et l’ajouter à son pêle-mêle du jour

cerclé de bannières étoilées.

Rodolphe (texte et photos)857df9.gif

 

Avignon Bridge Chapter

Concession Harley Davidson Avignon

RN100 - Rond point de la Bégude

30650 Rochefort du Gard